30 août 2012

L'ANEROS L'OUTIL PAR EXCELLENCE DU MASSAGE PROSTATIQUE

La sexualité humaine est un phénomène relativement bien étudié et exploré mais peu de pistes ou de moyens d’explorations nouveaux sont découverts. Grâce à l’Aneros, un ingénieux dispositif d’auto-massage de la prostate* uniquement actionné par les contractions du sphincter* anal – il est devenu clair à de très nombreux hommes, quelle que soit leur orientation sexuelle, que la possibilité fabuleuse d’orgasmes intenses , continu, multiples d’une autre nature que l’orgasme éjaculatoire est vraiment possible et accessible à volonté : l’orgasme idéal ! 
 Les possibilités érotiques et orgasmiques ont été explorées de tout temps en tout lieux, du kama sutra aux manuels d’instructions moderne en passant par les magazine qui ne ratent jamais une occasion de publier sur ces sujets, la littérature ne manque pas. Cependant les innovations réelles sont rares. De nombreux utilisateurs rapportent avoir expérimenter une stimulation plaisante de plus d’une heure accompagné de 6 orgasmes ou plus. 
Il apparaît presque avec certitude que l’Aneros permet l’accès à une expérience orgasmique inégalée par la plupart des moyens et des modes de stimulation habituels. De plus l’autonomie est assurée puisque un partenaire n’est pas nécessaire. L’artisan de ces orgasmes multiples et continus n’est rien d’autre que la prostate stimulée par l’Aneros lequel est actionné par le sphincter anal. L’orgasme de la prostate n’est pas une nouveauté même s’il est très sous exploré par l’immense majorité des hommes. 
Ce qui est indéniablement nouveau c’est la possibilité d’y accéder facilement au summum de ses possibilités et bienfaits sur tous les plans. Il ne fait aucun doute que l’Aneros est une facilité d’exploration appréciable pour l’homme du 21eme siècle.

this video is super hot all i have to say!
Le plaisir du massage de la prostate
L'orgasme prostatique est le plus intense des orgasmes qu'un homme puisse éprouver, tout homme doit un jour essayer cette pratique ! Pour tout les hommes qui hésitent encore à se laisser faire, ou toutes les femmes se demandant si cela fera du bien à leur homme, regardez si les hommes ont l'air malheureux dans la vidéo : 






video

Lorsqu'un orgasme anal survient, il y a généralement éjaculation bien que cela ne soit pas dépendant. L'expulsion du sperme est dans ce cas légèrement différente car elle n'est pas accompagnée des contractions caractéristiques habituelles. L'éjaculat est la plupart du temps expulsé de manière continue et donne l'impression qu'il coule au lieu d'être éjecté sous forme de jets saccadés. Si l'éjaculation se fait sous formes de jets, il y a de fortes chances pour que l'orgasme anal ne soit pas atteint. L'orgasme est dans ce cas plus fort que celui obtenu simplement avec la stimulation du pénis mais reste en deça de ce que peut provoquer l'orgasme anal. Il est conseillé alors de réduire la sollicitation du pénis dans l'obtention du plaisir. 

 Voici des conseils pour profiter de ce plaisir qui permet de réduire et libérer toute pression sur la prostate, l'orgasme et l'éjaculation étant bien plus intense qu'avec une simple stimulation du penis. : 
- Lubrifications généreuse (du lubrifiant classique fera l'affaire) 
- Stimulation progressive en commençant avec douceur et en intensifiant la pression en fonction des sensations de votre partenaire. 
- Des mouvements de haut en bas soit de la partie le plus à l’intérieur vers la partie la plus proche de l'anus, et surtout sur les 2 lobes de la prostate plutôt qu'au milieu (vous sentirez sans difficulté la morphologie une fois que vous y serez). 
- Limiter aussi longtemps que possible voir complètement la stimulation du penis qui ferait passer le plaisir sur cette partie et risquerait de faire monter l’éjaculation trop vite.

CHAQUE BITE EST UNIQUE

L’homme est unique. Il ne peut donc être amalgamé à aucune catégorie le distinguant des autres. Il est, en toute logique, à la fois un et divers, semblable et sans ressemblance. 

Et Chaque Bite est UNIQUE !





Dans cette vid, le garçon du milieu a trouvé le bon plan : c'est lui qui bouge  dans l'anus de son pote et en même temps, il masturbe celui de derrière  avec son cul ... et il jouit doublement, wow !

video

28 août 2012

Yo fed by two cocks. (EricVideo)



video

IS IT FAIR TO SWALLOW SPERM EVERY DAY ?

Is it fair to swallow sperm everyday? 
« my boyfriend insist on it... 

- « Not only is it fair, it is good for your health if you are on a diet. You can allow him to enjoy the health benefits by holding it in your mouth and then kissing him after. » 

- « Yes, it is. According to studies conducted by the Jeff Murdoch University of the Academy of Sciences for women swallowing a sperm a day will keep the doctor away. Here are the findings”: "Our research clearly indicates sperm swallowing is not only healthy but beneficial to their overall growth as a healthy human being. Sperm is loaded with calcium, protein, vitamin C--all nutrients necessary for women to have a healthy body. Our conclusions are thus: More sperm is good for you and you should swallow more of it daily. »




Boys with good attitude and wide-open mouths..
video

27 août 2012

RENVERSANT !

Lu dans un forum ados : 
 - « Je voulais savoir s'il y avait une technique pour gouter son sperme. Moi je voudrai bien, cela m'excite beaucoup, je m'allonge sur le dos, les jambes repliées sur moi pour que mon sexe soit juste en face de ma bouche. mais au moment de l'orgasme, je n'ose plus m'ejaculer dans la bouche (sorte de dégout et de honte) A ce moment je ferme ma bouche et tout coule sur le visage ce qui n'est pas super non plus. Comment faites vous pour etre suffisament excite apres un orgasme pour gouter votre sperme. » 

- « Une technique assez simple : tu éjacules dans un préservatif, tu congèles (tu peux même ajouter d'autres éjaculations si tu n'as pas fermé définitivement le préservatif). Et quand tu veux l'utiliser, soit tu suces le glacon, soit tu réchauffes le préservatif et tu en vide le contenu dans ta bouche lors de ta scéance de masturbation, quand ton exitation est au max. » 

- « Autre technique, nécessitant une grande souplesse : lorsque j'avais 15 ans, j'étais suffisament souple pour me faire des fellations moi-même (sans n'avoir pourtant le moindre penchant homosexuel), et faites-moi confiance, c'est divin !! Qui, mieux que toi-même, sait à quel moment précis tu as envie d'un certain type de caresse bucale ? Et là, aucun problème de dégôut lors de l'éjaculation dans la bouche !! » 

- « Maintenant la blague : Deux voisines qui habitent dans le même immeuble reviennent en même temps de leurs courses au supermarché. En arrivant dans la cage d'escalier elles voient des traînées et des taches partout sur les marches, partout ; et elles se disent : "mais c'est du sperme !" Alors la première se baisse, en prend un peu sur son doigt, goûte et dit : "c'est pas mon mari." La deuxième fait la même chose et dit : "c'est pas mon mari non plus". Alors elles appellent la concierge, qui vient et s'exclame devant le spectacle : "ah ben, alors, qui c'est qu'a fait ça !" La concierge se penche, prend du sperme sur son doigt, goûte et dit : "mmmm, c'est pas quelqu'un de l'immeuble !" »

SAVAGES, THE MOVIE


Aujourd'hui je vois TOTAL RECALL (mémoires programmées), dont j'ai déjà parlé, avec Colin FARRELL. Film d"une densité inouïE, éblouissant (j'ai gardé mes WayFarer), j'en suis sorti complètement ivre d'images.... Colin est parfait. Avant le film on a projeté la BA de SAVAGES encore un film d'action peuplé de mecs bandants, j'irais voir ça...




video
video

More Colin


C'EST MALIN


CASTING CAUCHEMARDESQUE

- Lui : Ulysse*, tu es un garçon charmant
- Moi : :-)
- Lui : t’as de beaux yeux verts rieurs…
- Moi : ...
- Lui (intéressé): …une bouche gourmande…
- Moi : …
- Lui (il pince mes tétons et jauge mon entrejambe): t’as la peau douce, un corps fin, joliment musclé et t’es bien équipé
- Moi : :-))
- Lui : mais je trouve tes fesses un peu plates…
- MOI : ?
- Lui : …et tes jambes sont un peu poilues à mon goût
- Moi : ???
- Lui : désolé Ulysse, TU N’ES PAS PARFAIT
- Moi (complètement paniqué) : mais je t’aime !
 Du coup, je me réveille en sursaut.
Assis dans mon lit, la tête dans le flou, je jette un œil de coté : mon cher et tendre R* dors paisiblement. Ouf, je suis rassuré.

PRISE DE CONTACT

- Bonjour, Je m'appelle Thomas, j'ai 19 ans, J'ai quitté le collège en laissant derrière moi des souvenirs extra-ordinaires.
- 03 Septembre 2008, c'est l'année de mes 15 ans, et cette année je rentre dans un college loin de chez moi et pour la première fois de ma vie, je rentre dans un internat. Les jours passent et je me suis habitué a la vie pensionnaire, dans ma chambre nous sommes 5, Nico, mon ami de ma classe, Jérémy, un 5 eme, Valentin et Gaby de autres 4emes. Tout se passe bien dans la chambre, aucun conflits, tout le monde s'entend bien misa-part Valentin asser enfermé sur lui même.
- 12 Septembre 2008, mes rapports ont changer avec mes camarades, précisant que je suis de nature bi-sexuelle, Je commence a ressentir des envies sexuelles sur mes amis de chambre (je cache ma bi-sexualité donc mes gouts sur eux). Comme tout les matins je vais prendre une douche, sans regarder qu'elle est prise, j'ouvre d'un geste brusque la porte et la, je vois Jérémy nu de dos entrain de se doucher, par chance il ne ma pas vu alors je reste bloquer quelques secondes sur ses petites fesses rondes, puis la fin du rêve se termine (ou presque), il se retourne de sursaut ce qui remplaçait la vue de ses fesses par son membre. 5 secondes de rêves, sa bite si sa se dit en plaine croissance, a peu prés 10cm sachant qu'elle est au repos, avec un fin collier poils pubien autours et les testicules rasées. Un rêve pour moi qui ne dure que 10 secondes. En cachant son membre il me dit gêné,
- Peut tu attendre que j'ai fini stp ?
- Biensur ! que j'ai répondu en partant de la salle de bain. C’était la première fois que j'ai vu un garçon nu et très mignon en plus
Toute la journée, en cours je revoyais ses images de Jérémy, un garçon brun mécheux aux yeux bleus, la peau douce et claire... Un corps dont tout le monde s'en souvient. Le soir même, je le croise dans le couloir du dortoir. En me faisant un sourire, il dit d'une voix timide 
- Sa ne ta pas déranger de m'avoir vu tout nu sous la douche? 
-Non pas du tout, au contraire... enfin je veux dire... 
Gêné d'avoir dit quelque chose de travers je continue mon chemin comme si de rien n’était. 22h30, Couvre feu dans l’établissement, tout le monde part dans sa chambre. J'arrive le dernier en retard, tout le monde est déjà couché, tout le monde ou presque. Jérémy encore habillé et a finir ses devoirs. 
- Tu arrive qu'a cette heure ci? dit Jérémy tout surpris 
- Oui il fallait que je nettoie la salle de classe. je lui répond. En m’asseyant sur mon lit, je vois qu'il se lève lentement, se met fasse à moi en me regardant avec un petit sourire. 
-Quoi? je lui fait en lui renvoyant le sourire. 
- Rien... Il me répond avec un aire cachotier. Il se retourne face a son lit et enlève son sweet puis son t-shirt.Alors je regarde ailleurs par respect. Et la il m'appelle en se retournant. 
 -Thomas? 
- Oui? que je répond en voyant son beau torse mis a nu, bien sur pas tres musclé mais des lignes parfaites, ni trop gros, ni trop maigre, un torse clair et ferme, des petits tétons et un ventre plat comme il faut. 
-Ce matin dans la douche, pourquoi tu n'es pas parti tout de suite? 
- binnh... j'en sais rien pourquoi? 
- Comme sa. qu'il me répond avec son petit sourire. Et la, Jérémy, face a moi, à un mètre de moi, commence a déboutonner son jean. Moi gêné et en même tant très excité ne sachant pas comment réagir reste sans rien faire. Il déboutonne 1, puis 2 puis 3 boutons de son pantalon en restant fixé sur mes yeux. 
-Ne sois pas gêné comme sa, et puis tu ma déjà vu tout nu non? me dit Jérémy avec un air coquin. 
- oui ! que je lui répond. Puis il baisse son pantalon doucement jusqu'aux genoux. mon regard bascule de son torse à son caleçon, un caleçon coloré et moulant, des fines jambes claires imberbes (si sa se dit? j'en sais rien.).

Hypnotisé par son corps, je ne pouvais plus retirer mes yeux de son caleçon. En retirant complétement son pantalon, Jérémy se rapproche de moi en faisant un petit pas. 
 -Tu me trouve comment physiquement ? 
- Et Bhaa... j'en sais trop rien...Je trouve que tu a une belle tête. Que je lui répond tout timidement. 
- Seulement ? Et sinon mon corps ? Si tu étais attirer par les garçons, comment tu me trouverais ? 
- Bienn, j'aime bien ton corps, ton torse est beau, ton ventre plat. J'aime aussi ton regard, si bleu ... 
- Wouu, doucement mais sa me fais plaisir que je te plaise beaucoup. 
- Mais tu me plais pas... Je ne suis pas homo ! Que je lui répond honteux. 
-Ce n'est pas ce que je voulais dire, ne t’énerve pas. Puis, il s'assoit a coté de moi sur mon lit. 
 - Et...Euu...Tu ma pas dis comment tu me trouvais sous... la ceinture.Qu'il me dit en hésitant de sa phrase. Et la mon excitation monte de plus en plus, mon regard refile encore sur son caleçon. 
- J'aime beaucoup tes jambes, elles ont l'aire lisses et douces...J'aime aussi la forme de tes hanches...La formes de tes fesses, rondes... Pour la première fois, je me lâche, je lui dis en toutes franchises comment je trouve son corps. 
 - Mes jambes lisses tu dis ? Qu'il me repond avec un léger sourire. Jérémy prend ma main et la pause sur sa cuisses droite, la fait bouger de haut en bas, jusqu'au genoux. 
- Tu la trouve douce ? me dit-il en me regardant. 
- Ho oui elle est douce... Je continue a la caresser en montant ma main petit a petit vers le haut de sa cuisse. Je sentais mon sexe grossir, grossir dans mon pantalon mais peu importe, c'est tellement bon. Il reprend ma main, mais cette fois ci, la dépose sur son sexe. 
- Et la, tu aime aussi ? qu'il me répond avec sérieux. Je sentais son pénis grossir aussi sous ma main. 
- Oui... J'aime beaucoup. Je me suis mis a caresser son membre cacher par son sous vêtement, mais juste des petites caresses comme caresser la tête d'un nouveau né, avec délicatesse. Puis aussi je te trouve très attirant Thomas.Qu'il me murmure au coin de l'oreille. Je me rendais pas trop compte de se qu'il m'arrivais mais en tout cas c’était bien réel. Puis soudain une voix apparait. 
- Éteignez la lumière ! Je dormais merde ! C’était juste Nico, réveillé par la lampe de chevet. On va se coucher... Que me disais Jérémy avec beaucoup de regrets. 
- Oui a demain !
à suivre .....

I'M A VOYEUR (2)


DESCRIPTION
Voyeur Boys: Never before released! This is a NOVA Studios release of the late 1970s/early 1980s pre-condom 8mm porn loop series, Voyeur Boys This vintage gay porn film was first released by Nova's junior arm, Nebula. Six vignettes focusing on the theme of voyeurism. Gay porn superstar Jack Wrangler appears in the fifth vignette, Peek Show. Up His Alley -- Horny stud Terry is jacking off to pics of naked men in a graffiti-covered warehouse, when studs Toby Laurence and Bill sneak in to have sex. Terry watches them from afar, then steps up to drop a load along with the twosome. Cock Watcher -- Hot stud Jeff sneaks up on a shed where Terry and Ed are having a hot man-on-man time, so he peeks through a hole in the wall and thoroughly enjoys the show. Eye Ballin' -- Gary visits his buddies Russ and Rod, but finds them having sex in their bedroomn, so he decides to watch and enjoy from the window. Watch My Lover -- Russ and Rod are lovers in an open relationship. When Russ brings Steve home to screw, Rod watches from the balcony and douses them with an approving load. Peek Show -- Gay porn superstar Jack Wrangler hooks up with Stan in a dirty movie theater, while Phil watches them from the rows behind. Head Hunters -- Toby Laurence returns in a hot glory hole scene where he watches and strokes along as Bill and Del have sex in the next stall over. Originally released circa 1978; remastered onto DVD in 2011 by Bijou Video
some trailers BIJOU
video
video
video
video
video

Un site spécialisé dans la vidéo vintage : http://www.queerpixels.com/vintage_classics/more2.html